Hadopi : début de la troisième phase

Publié le par lenversduMonde


b00nj via Flickr / licence Creative Commons

 

Fini les mails avertissant les utilisateurs qu’ils se sont fait prendre en plein téléchargement illégal, à partir d’aujourd’hui, la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) transmet aux tribunaux les dossiers des internautes ayant été avertis plus de deux fois.

 

Même si on ne connaît pas encore le nombre de dossiers transmis, Hadopi a envoyé près de 822.000 avertissements par courriels en 2011, ainsi que 44.000 lettres recommandées – dues à une récidive.  Mireille Imbert-Quaretta, présidente de la commission de protection des droits, déclarait à ce titre que les dossiers transmis aux juges concerneront uniquement les internautes qui persistent à télécharger.

 

Les pirates récidivistes pourront écoper d’une amende allant jusqu’à 1 500€ ainsi qu’une suspension de la connexion internet.

 

 

En réponse à l’activation de cette troisième phase de la « stratégie pédagogique » d’Hadopi, le collectif Anonymous a intercepté le rapport Znaty, qui explique comment la Haute Autorité retrouve les internautes ayant piraté une œuvre numérique.

 

 

Le problème est que la « légion » a en sa possession la version officieuse du rapport, qui contient les détails techniques de la méthode de surveillance et de récupération de l’adresse IP des internautes et qui n’était pas destinée au public.

 

 

Il se pourrait donc que le collectif soit déjà en train de chercher une faille dans le système de surveillance…

Publié dans high tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article